La Parade (notre histoire)

La Parade (notre histoire)

Si la «gay pride» est devenue au fil des étés une manifestation quasi incontournable à Paris ou à Berlin, il n’en va pas de même à Sion. C’est là-bas, au centre du canton montagnard et catholique du Valais, qu’un groupe de six filles et d’un garçon, emmené par Marianne Bruchez a eu le courage d’organiser en juillet 2001 la première parade homosexuelle de leur petite ville. Du courage, il en a fallu pour ne pas baisser les bras quand la municipalité sédunoise n’a pas donné de préavis favorable à la manifestation, quand des intégristes locaux ont fait paraître une page calomnieuse à l’humour douteux («Tantes à Sion = tentation diabolique!») dans le journal local et quand la communauté homosexuelle elle-même s’est entre-déchirée, trouvant le concept des Valaisannes trop timide. Marianne Bruchez, jeune femme d’une trentaine d’années s’est retrouvée du jour au lendemain en première page de tous les journaux suisses, elle qui ne connaissait rien au militantisme gay, devant assumer pour tous une visibilité médiatique des plus pesantes.

Produit par: Cinémanufacture

Avec Marianne Bruchez

  • 2001, 86 minutes, documentaire
  • Réalisation : Lionel Baier
  • Scénario : Lionel Baier, Laurent Guido
  • Musique : Camille Saint-Saëns
  • Ventes internationales : Bande à part Films

Disponible en VOD

Info
Date:

6 février 2002

Category:

Distribution Suisse Bande à part Films, Un film de Lionel Baier